Aujourd’hui je vous propose un petit article spécial Equifeel, écrit en collaboration avec notre partenaire Equifeel Partage :) Il y a quelques années j’ai eu le plaisir de sortir en compétition avec Prince et de participer 2 fois aux championnats de France d’Equifeel catégorie club. Comme tout compétiteur qui se respecte, ma préparation s’est concentrée sur le travail avec Prince, entrainement, moment de détente, et travail sur notre relation, mais aussi sur la préparation du matériel !

Prince & moi sur le trèfle à Lamotte en 2013

Prince & moi sur le trèfle à Lamotte en 2013

Focus aujourd’hui sur l’épreuve du licol et donc sur le matériel utilisé : le Licol !

Le test du licol en dessin, par Equifeel Partage

Le test du licol en dessin, par Equifeel Partage

L’épreuve du licol consiste à* :

1/ partir de la zone A avec son cheval

2/ lui enlever le licol dans la zone B

3/ faire le tour de son cheval en le caressant avec le licol

4/ retourner dans la zone A

En fonction du contrat choisi (10, 15 ou 20 points) le cavalier remet la licol soit dans la zone B (contrat 10 points), dans la zone A (contrat 15 et 20 points). Dans le contrat à 20 points le cavalier rappelle son cheval depuis la zone des 6m (ligne du milieu sur le schéma) et retourne dans la zone A. Tout cela en 1min30 chrono (plus de détails sur le règlement de la FFE ici). Dans les contrats à 15 et 20 points, le cavalier remet le licol en ayant un genou à terre.

(*Le réglement peut avoir été modifié depuis l'écriture de l'article. Pour connaître les dispositifs officiels rendez-vous sur le site de la FFE ;))

Le piège en Equifeel c’est le chrono. Il peut nous faire faire n’importe quoi au détriment de notre relation avec notre cheval et du travail effectué. Dans l’épreuve du licol, nous pouvons vite paniquer à essayer de nouer le licol un genou posé au sol.

Voici quelques conseils pour ne pas se déconcentrer face à ce moment de solitude :)

Conseil n°1 : Nouer son licol correctement !

Valider un contrat en 20 points mais faire son nœud n’importe comment… = crédibilité 0 !

Certes avec le stress on peut s’emmêler pinceaux. Du coup à l’entrainement on fait attention à bien nouer correctement son licol, question de sécurité.

Je vous remets le schéma que je place sur chaque licol que je vends

Conseil n°2 : Attacher vos 2 bouts de corde

Peut-être avez-vous un licol sur lequel les 2 brins d’attache ne sont pas reliés.

Jeter un brin de corde par-dessus l’encolure c’est dur, jeter 2 brins c’est beaucoup plus dur ! Pour contrer ce problème je vous propose 2 options :

Coudre les bouts de corde ensemble avec du fil et une aiguille

Coudre les bouts de corde ensemble avec du fil et une aiguille

Un élastique pour crins à nouer à l’extrémité des 2 bouts de corde

Vous avez oublié de coudre ou vous n’êtes pas équipé pour le faire, vous avez forcément des élastiques pour tresser dans votre super malle de groom/compétiteur. Un simple élastique autour des 2 brins et le tour est joué ;)

cordes épissées

Ce problème ne se pose pas sur les licols sur lesquels une épissure (= corde qui entre dans la corde) est réalisée.

Conseil n°3 : Tresser la crinière

En compétition, on doit être tiré à 4 épingles. C’est vrai qu’en Equifeel on est un peu plus cool, les pions ne sont pas obligatoires (mais bien vu par notre cher jury).

Il m’est arrivé à plusieurs reprises de laisser la crinière de Prince au naturel, pas de tresse mais une crinière propre et hypnotisante de beauté (oui oui !!).

Imaginez nouer un licol en corde dans cette crinière ^^

Cependant il n’est pas simple de nouer un licol dans une masse de crins. En compétition, il m’est arrivé de valider mon contrat à 20 points mais en ayant nouer une touffe de crins… pas terrible. Donc si vous souhaitez garder votre cheval au naturel, faites juste une tresse sur les crins situés au niveau de la nuque et gardez le reste de la crinière libre.

tresse

Conseil N°4 : Option “sécurité” + “flemme”

Emilie Perez, harnacheur sellier à la sellerie Perez a développé un crochet pour licol en corde permettant de simplifier son attache.

L’intérêt de ce crochet est qu’il représente un point de rupture en cas de tension forte.

Vous nouez (correctement) votre licol à l’œil du crochet au niveau de la têtière et il ne restera plus qu’à passer la boucle de votre licol dans le crochet.

Il existe un crochet de ce type conçu par Stacy Westfall (horsewoman américaine) en métal, celui de la sellerie Perez est en plastique et coloré :) Vous pourrez donc l’assortir à la couleur de votre licol ! Ce crochet est autorisé aux championnats de France d'Equifeel et sont en vente sur notre site à ce lien ;) 

Commentaires (0)

Produit ajouté à la wishlist

Bonjour ! Pour poursuivre votre navigation, vous devez accepter l’utilisation de cookies nécessaires au bon fonctionnement du site.
En savoir plus

cookie