Trucs & Astuces d’Equifeel – L’utilisation du licol

Aujourd’hui je vous propose un petit article spécial Equifeel, écrit en collaboration avec notre partenaire Equifeel Partage 🙂 Il y a quelques années j’ai eu le plaisir de sortir en compétition avec Prince et de participer 2 fois aux championnats de France d’Equifeel catégorie club. Comme tout compétiteur qui se respecte, ma préparation s’est concentrée sur le travail avec Prince, entrainement, moment de détente, et travail sur notre relation, mais aussi sur la préparation du matériel !

Prince & moi sur le trèfle à Lamotte en 2013
Prince & moi sur le trèfle à Lamotte en 2013

 

Focus aujourd’hui sur l’épreuve du licol et donc sur le matériel utilisé : le Licol !

Le test du licol en dessin, par Equifeel Partage
Le test du licol en dessin, par Equifeel Partage

L’épreuve du licol consiste à :
1/ partir de la zone A avec son cheval
2/ lui enlever le licol dans la zone B
3/ faire le tour de son cheval en le caressant avec le licol
4/ retourner dans la zone A
En fonction du contrat choisi (10, 15 ou 20 points) le cavalier remet la licol soit dans la zone B (contrat 10 points), dans la zone A (contrat 15 et 20 points). Dans le contrat à 20 points le cavalier rappelle son cheval depuis la zone des 6m (ligne du milieu sur le schéma) et retourne dans la zone A.
Tout cela en 1min30 chrono (plus de détails sur le règlement de la FFE ici). Dans les contrats à 15 et 20 points, le cavalier remet le licol en ayant un genou à terre.

Le piège en Equifeel c’est le chrono. Il peut nous faire faire n’importe quoi au détriment de notre relation avec notre cheval et du travail effectué. Dans l’épreuve du licol, nous pouvons vite paniquer à essayer de nouer le licol un genou posé au sol.

Voici quelques conseils pour ne pas se déconcentrer face à ce moment de solitude 😉

 Conseil n°1 : Nouer son licol correctement !

Valider un contrat en 20 points mais faire son nœud n’importe comment… = crédibilité 0 ! Certes avec le stress on peut s’emmêler pinceaux. Du coup à l’entrainement on fait attention à bien nouer correctement son licol, question de sécurité. Je vous remets le schéma que je place sur chaque licol que je vends :

Comment nouer un licol etho ?

 

Conseil n°2 : Attacher vos 2 bouts de corde 

Peut-être avez-vous un licol sur lequel les 2 brins d’attache ne sont pas reliés. Jeter un brin de corde par-dessus l’encolure c’est dur, jeter 2 brins c’est beaucoup plus dur ! Pour contrer ce problème je vous propose 2 options :

1/ vous cousez simplement les 2 bouts avec du fil et une aiguille.

sans-titre
Coudre les bouts de corde ensemble avec du fil et une aiguille

 

2/ vous avez oublié de coudre ou vous n’êtes pas équipé pour le faire, vous avez forcément des élastiques pour tresser dans votre super malle de groom/compétiteur. Un simple élastique autour des 2 brins et le tour est joué 😉

Un élastique pour crins à nouer à l'extrémité des 2 bouts de corde
Un élastique pour crins à nouer à l’extrémité des 2 bouts de corde

Ce problème ne se pose pas sur les licols sur lesquels une épissure (= corde qui entre dans la corde) est réalisée.

licol$

 

Conseil n°3 : Tresser la crinière

En compétition, on doit être tiré à 4 épingles. C’est vrai qu’en Equifeel on est un peu plus cool, les pions ne sont pas obligatoires (mais bien vu par notre cher jury). Il m’est arrivé à plusieurs reprises de laisser la crinière de Prince au naturel, pas de tresse mais une crinière propre et hypnotisante de beauté (oui oui !!).

Imaginez nouer un licol en corde dans cette crinière ^^
Imaginez nouer un licol en corde dans cette crinière ^^

Cependant il n’est pas simple de nouer un licol dans une masse de crins. En compétition, il m’est arrivé de valider mon contrat à 20 points mais en ayant nouer une touffe de crins… pas terrible. Donc si vous souhaitez garder votre cheval au naturel, faites juste une tresse sur les crins situés au niveau de la nuque et gardez le reste de la crinière libre.

TRESSE

En revanche si vous savez tresser correctement faites vous plaisir 😀 Voici une petite sélection qui devrait vous plaire 😉

Quelques idéesde tressage

 

Conseil N°4 : Option “sécurité” + “flemme”

Emilie Perez, harnacheur sellier à la sellerie Perez a développé un crochet pour licol en corde permettant de simplifier son attache. L’intérêt de ce crochet est qu’il représente un point de rupture en cas de tension forte. Vous nouez (correctement) votre licol à l’œil du crochet au niveau de la têtière et il ne restera plus qu’à passer la boucle de votre licol dans le crochet. Il existe un crochet de ce type conçu par Stacy Westfall (horsewoman américaine) en métal, celui de la sellerie Perez est en plastique et coloré 🙂 Vous pourrez donc l’assortir à la couleur de votre licol ! Cependant il faudra bien sûr s’assurer auprès du jury que ce crochet est autorisé… et j’en doute fort pour les championnats à Lamotte. Ces crochets seront bientôt disponibles sur www.horseandropes.fr 🙂

Crochet pour licol en corde développé par la sellerie Perez
Crochet pour licol en corde développé par la sellerie Perez

Une nouvelle corde bicolore rejoint les rayons de notre site :)

Dans un premier article, je vous présentais un nouveau partenaire de H&R, l’association Alter Equus qui a pour objectif de partager un nouveau regard sur le cheval via un site internet bien garni et une page facebook active. En tant que bon partenaire je me devais de leur founir une jolie corde aux couleurs de l’asso… enfin, c’est surtout mon bon fournisseur de cordes Françaises qui est capable de fabriquer des cordes bicolores ou unicolores originales !! Depuis hier nous avons donc mis en vente la corde “Alter Equus” vert fluo-carbone. Bien sûr il n’est pas nécessaire d’être membre de l’asso pour l’acheter 😉

Cette corde est uniquement disponible en 6.5mm et 10mm de diamètre. Ce qui me permet de fabriquer licol, cordelette de stick, collier d’encolure, rênes et longes légères aux couleurs de l’asso.

Pour découvrir l’ensemble des produits vert fluo-carbonne c’est : ici 🙂

Licol en corde fabriqué en France
Licol étho aux couleurs de l’association Alter Equus

Horse & Ropes partenaire de l’association Alter Equus

alter equus

 

Il y a quelques mois j’ai découvert l’association Alter Equus via facebook. Sur leur page j’ai pu découvrir tout un groupe de passionnés souhaitant partager leurs vécus avec leurs chevaux mais aussi leurs expériences dans des domaines relatifs au bien être du cheval. Très vite je suis allée consulter leur site internet http://alter-equus.org/. Honnêtement j’ai halluciné en découvrant un site très pro, clair, et surtout ultra complet. Ce que j’ai particulièrement aimé est la richesse du contenu, de nombreux articles balayant diverses thématiques : l’alimentation du cheval, le saddle fiting, le sans mors, etc. Continuer la lecture de Horse & Ropes partenaire de l’association Alter Equus

Notre partenariat avec Les Crins de Liberté


Vous avez pu découvrir notre nouvelle corde au coloris original violet et gris argent. Notre unique corde bicolore. Cette corde nous l’avons imaginé pour l’Association les Crins de Liberté. Nous souhaitons via cet article vous raconter ce nouveau partenariat avec cette association. Nous avons connu Les Crins de Liberté grâce à 2 clientes Léa & Victoria, 2 soeurs passionnées par l’équitation qui ont “adopté” leurs chevaux, Athéna & Blizzard via l’association. Léa a été la première à se lancer, elle nous raconte son histoire : “Marion, déléguée des Crins avait mis Athéna (jument ONC, née en 2010) en urgence boucherie sur le site de l’association avec un délai de 3 semaines. Après avoir  pris contact avec elle et signé la charte de l’association, j’ai préparé l’arrivée d’Athéna (recherche de pension, transport etc.) puis je suis allée la chercher directement chez le marchand, le 6 avril 2012.”  Comme sa sœur Léa, Victoria a adopté un jeune Comtois de 3 ans. Elles nous expliquent que c’est d’abord un coup de cœur qu’elles ont eu pour ces chevaux. Aujourd’hui ces 2 cavalières restent actives pour soutenir l’association en diffusant les annonces parues sur facebook et le forum des Crins de Liberté. J’ai le plaisir de suivre l’histoire de ces passionnées et de tant d’autres via facebook.

athena-bli_UX32VD_oct.-01-082050-2014_Conflict
Athéna & Léa – Blizzard & Victoria – 2012 le début d’une belle histoire…

Continuer la lecture de Notre partenariat avec Les Crins de Liberté

A la découverte de la sellerie MegaHorse

sellerie_megahorse

 

Marie – H&R : Bonjour Charlotte, tout d’abord merci de m’accorder du temps pour cette interview. Pour commencer peux-tu nous présenter ta sellerie ? Quelle est son histoire ?

Charlotte – sellerie MegaHorse :
Bonjour Marie !
Merci à toi de m’accorder du temps également :-).
Alors, la Sellerie en ligne MegaHorse est le résultat de l’union de deux passions bien distinctes : le web et bien évidemment l’équitation. Après avoir travaillé dans l’univers d’internet pendant deux ans, j’ai eu à coeur de réunir ses deux passions pour mettre en oeuvre un projet qui me trottait dans l’esprit depuis un petit moment : monter ma propre sellerie en ligne.

Après quelques mois de mise en place, www.mega-horse.fr a vu le jour, pour mon plus grand plaisir !

Marie – H&R : D’où vient ce nom MegaHorse ?

Charlotte – sellerie MegaHorse :
Ah ! Le choix du nom, toute une histoire, tu en conviendras :-). Il étais très important pour moi car je souhaitais vraiment qu’il reflète ce projet, qu’il me ressemble.. J’étais au tout départ partie sur le nom “Horse Evidence” avec comme slogan “Plus qu’une passion, une évidence”, mais une amie bilingue m’a très justement souligné qu’evidence en anglais signifiait preuve et que dès lors, le nom ne voulait pas dire grand chose !

J’ai tout de même conservé le slogan que j’aimais beaucoup et le nom MegaHorse m’est apparu comme une évidence (comme quoi !). En effet, mon quarter horse que je possède depuis quelques mois et qui a été pour moi un véritable renouveau dans mon parcours équestre se nomme Mega. Le nom de Sellerie MegaHorse a donc tout de suite pris du sens :-).

Marie – H&R : Peux-tu nous décrire une journée type chez MegaHorse ?

Charlotte – sellerie MegaHorse :
Alors, en général le matin je m’occupe de toute la partie référencement, rédaction d’articles, recherche de partenariat… En fin de matinée, je prépare les colis que j’expédie à la Poste en début d’après-midi. Ensuite je m’occupe de la gestion du catalogue, avec l’ajout régulier de nouveaux produits.

Marie – H&R : Sur ta “e-sellerie” on peut découvrir aussi bien du matériel d’équitation classique que western. Pourquoi ce choix ?

Charlotte – sellerie MegaHorse :
Pour la petite histoire, j’ai été une cavalière de classique durant de nombreuses années, avant une grosse remise en question qui m’a permis de me tourner vers l’équitation western. Je suis donc à ce jour une cavalière western épanouie et je monte dans une écurie de propriétaire western. J’ai donc pu me rendre compte rapidement et en discutant avec les cavaliers qu’il était à ce jour très compliqué de trouver du matériel western de qualité, sans avoir pour autant à passer par un site US ou à faire 2h de route pour trouver du matériel (ce que j’ai du faire pour m’équiper à l’arrivée de Mega…).
C’est donc tout naturellement que j’ai eu l’idée de scinder mon catalogue en deux afin de pouvoir proposer à la fois du matériel classique mais également du matériel western, pour essayer de répondre au mieux aux besoins actuels des cavaliers !

Marie – H&R : Peux tu nous présenter un produit “coup de coeur” que tu vends ?

Charlotte – sellerie MegaHorse :
Le coup de coeur du moment de la Sellerie est sans aucun doute le licol en cuir Polo After Riding qui possède une excellente qualité de cuir, une plaque sur laquelle il est possible de graver le nom de notre cheval ainsi que des élastiques répartis de part et d’autres de la têtière pour limiter la pression si jamais le cheval tire au renard.

Marie – H&R : Quelles sont les prochaines étapes pour l’évolution de ta sellerie ?

Charlotte – sellerie MegaHorse :
Faire en sorte d’agrandir le catalogue toujours plus afin de proposer un choix toujours plus grand aux cavaliers ! De plus, j’ai également en projet de proposer de nouveaux services, comme par exemple des soirées du type “Tupperware” où la Sellerie se déplacerait à la rencontre d’un groupe de cavaliers afin que ces derniers puissent ainsi découvrir et voir les produits en direct et pourquoi pas repartir avec !
J’aimerai également ajouter une partie “Matériel d’occasion” à la boutique, dans laquelle les cavaliers pourraient soumettre leur matériel d’occasion à vendre.
Pas mal de projets donc, affaire à suivre 🙂

Marie – H&R : Penses-tu un jour ouvrir une boutique physique ?

Charlotte – sellerie MegaHorse :
Oui ! Du moins, j’aimerais vraiment que cela puisse se concrétiser et que je puisse ouvrir une boutique physique. Je me suis rendue compte, en me déplaçant sur des terrains de concours, que j’adore le contact avec les clients. Ce n’est certainement pas pour tout de suite, mais d’ici quelques années, je ferais tout en oeuvre afin d’ouvrir une boutique physique.

Marie – H&R : Pour finir as-tu un petit mot à adresser aux lecteurs, qui on te le souhaites deviendront de futurs clients ?

Charlotte – sellerie MegaHorse :
Tout d’abord je souhaite les remercier d’avoir pris le temps de lire cette interview ! Ensuite que je fais tout en oeuvre afin d’offrir le maximum de produits de qualité à des tarifs intéressants pour répondre à leurs besoins. Cependant, je ne suis qu’au tout début d’une longue aventure je l’espère, alors qu’ils n’hésitent pas à prendre contact avec moi si besoin et nous chercherons ensemble les moyens de les satisfaire !

Les liens utiles :
Le site : www.mega-horse.fr
La page facebook : https://www.facebook.com/SellerieMegahorse?fref=ts